Pourquoi des ateliers d’écriture ?

Le principe même d’une formation à l’écriture est mal admis en France. L’idée que l’art d’écrire soit matière à enseignement bouscule culte du génie, alors que les cours de « creative writing » existent depuis longtemps dans les universités anglo-saxonnes. Certes, le talent existe ; mais produire un texte intéressant est aussi une affaire de méthode, de technique, de gymnastique intellectuelle, de mauvaises habitudes à perdre, de bonnes habitudes à assimiler, et par-dessus tout de travail et d’assiduité. Pour l’immense majorité d’entre nous, qui ne sommes pas des génies, écrire s’apprend. Et les ateliers d’écriture, dirigés par des professionnels reconnus, sont la meilleure manière de transmettre les fondamentaux d’un métier, « auteur » au sens large, qui relève d’une certaine manière d’un artisanat du sensible et de l’intime.

%d blogueurs aiment cette page :
search previous next tag category expand menu location phone mail time cart zoom edit close